Overheidsopdracht

Compagnie Intercommunale Liégeoise Des Eaux

Categorie : Andere | Publicatiedatum: 31/12/2014

DETAIL

Compagnie Intercommunale Liégeoise Des Eaux | Invitation à remettre offre - Marché public de service relatif à la désignation de prestataires de services qui assureront le support informatique de 1er niveau - Procédure négociée directe avec publicité.
AVIS DE MARCHÉ – SECTEURS SPÉCIAUX

Extrait du texte officiel. Consultez le text officiel complet en pièce jointe.

SECTION I. ENTITÉ ADJUDICATRICE

Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux
Rue du Canal de l’Ourthe, 8, BE-4031 Angleur
Contact: Monsieur Marc Heggerickx
Tél: +32 43678518 Fax: +32 43661612 E-mail: achats@cile.be
Adresse(s) internet: www.cile.be

SECTION II. OBJET DU MARCHÉ

II.1. DESCRIPTION
II.1.1. Intitulé attribué au marché par l’entité adjudicatrice:
Invitation à remettre offre – Marché public de service relatif à la désignation de prestataires de services qui assureront le support informatique de 1er niveau – Procédure négociée directe avec publicité
II.1.2. Type de marché et lieu d’exécution des travaux, de livraison de fournitures ou de prestation de services:
Type de marché: Services.
Lieu principal de prestation de services: Liège
II.1.5. Brève description du marché ou de l’achat /des achats:
Marché public de service relatif à la désignation de prestataires de services qui assureront le support informatique de 1er niveau
Durée du marché :
– 600 jours hommes répartis sur une période de 12 mois.
– Charge estimée à 2,5 ETP, équipe de base de 2 personnes accompagnée d’une tierce personne pour les PIC’s projets (ex : renouvellement du matériel du parc informatique, téléphonie mobile ou autres liés à un change transerve).
– Prestations réalisées à temps plein.
II.1.8. Division en lots: Non.

SECTION III. RENSEIGNEMENTS D’ORDRE JURIDIQUE, ÉCONOMIQUE, FINANCIER ET TECHNIQUE

III.2. CONDITIONS DE PARTICIPATION
III.2.1. Situation propre des opérateurs économiques:
Le soumissionnaire apportera la preuve :
1. Par un extrait du casier judiciaire ou un document équivalent délivré par une autorité judiciaire ou administrative du pays d’origine ou de provenance et dont il résulte qu’il :
a. n’a pas fait l’objet d’une condamnation prononcée par un jugement ayant force de chose jugée pour :
i. participation à une organisation criminelle telle que définie à l’article 324 bis du Code pénal;
ii. corruption, telle que définie aux articles 246 et 250 du Code pénal;
iii. fraude au sens de l’article 1er de la convention relative à la protection des intérêts financiers des Communautés européennes, approuvée par la loi du 17 février 2002;
iv. blanchiment de capitaux tel que défini à l’article 5 de la loi du 11 janvier 1993 relative à la prévention de l’utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme.
b. n’a pas fait l’objet d’une condamnation prononcée par une décision judiciaire ayant force de chose jugée pour tout délit affectant sa moralité professionnelle.
2. Par un certificat émis par le tribunal de commerce du siège de l’entreprise ou, pour les soumissionnaires n’étant pas établis en Belgique, un document équivalent délivré par une autorité judiciaire ou administrative du pays d’origine ou de provenance, attestant:
a. qu’il ne se trouve pas dans un état de faillite, de liquidation, de cessation d’activités, de réorganisation judiciaire ou dans toute situation analogue résultant d’une procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales;
b. qu’il n’a pas fait l’aveu de sa faillite et n’a pas fait l’objet d’une procédure de liquidation, de réorganisation judiciaire ou de toute autre procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales;
3. Par une déclaration sur l’honneur qu’il n’a pas, en matière professionnelle, commis de faute grave et qu’il ne s’est pas rendu gravement coupable de fausses déclarations en fournissant des renseignements exigibles en application du chapitre 5 de l’arrêté royal du 16/07/12 ou qu’il a fourni ces renseignements;
4. Par une attestation délivrée par l’autorité compétente du pays concerné attestant que le soumissionnaire est en règle avec ses obligations relatives au paiement de ses cotisations de sécurité sociale, conformément aux dispositions de l’article 67 de l’arrêté royal du 16/07/12, jusque et y compris l’avant-dernier trimestre civil écoulé par rapport à la date limite de réception des offres. S’il s’agit d’un soumissionnaire assujetti au régime applicable en Belgique des travailleurs indépendants, il produit l’attestation communiquée par l’INASTI et ce en application de l’article 67 §5 de l’arrêté royal du 16/07/12;
5. Par une attestation délivrée par l’autorité compétente du pays concerné attestant que le soumissionnaire est en règle avec ses obligations relatives au paiement de ses impôts et taxes selon la législation belge ou celle du pays dans lequel il est établi, conformément aux dispositions de l’article 68 de l’arrêté royal du 16/07/2012. Pour le soumissionnaire belge, il s’agit d’une attestation fiscale délivrée par la SPF FINANCES dont il résulte que le soumissionnaire est règle par rapport à ses obligations fiscales;
Le soumissionnaire remettra l’acte accordant procuration au signataire de l’offre ou une copie certifiée conforme du document original, ou encore l’indication du numéro du Moniteur Belge dans lequel les pouvoirs du mandataire ont été publiés.
Le caractère récent des documents est établi dans la mesure où ces derniers datent de moins de six mois par rapport à la date de remise des offres (à l’exception du document du SPF Finances qui doit être le plus récent possible).
III.2.2. Capacité économique et financière:
Sur les trois dernières années, le soumissionnaire devra avoir un chiffre d’affaires dédié aux services similaires à l’objet du marché d’un montant minimum de 50.000 EUR .
III.2.3. Capacité technique:
1. Le soumissionnaire devra disposer au minimum de 3 employés disposant de la certification Microsoft (la preuve sera apportée par la remise des certificats y afférents).
2. Le soumissionnaire devra certifier que le personnel qui sera affecté à notre société dispose d’une expérience de minimum 6 mois dans le secteur public (la preuve sera apportée par la remise de certificats de satisfecit y afférents).

SECTION IV. PROCÉDURE

IV.1. TYPE DE PROCÉDURE
Négociée. Des condidats ont déja été sélectionnés: Non.
IV.2. CRITERES D’ATTRIBUTION
Prix le plus bas.
IV.3. RENSEIGNEMENTS D’ORDRE ADMINISTRATIF.
IV.3.3. Conditions d’obtention du cahier des charges et des documents complémentaires ou du document descriptif:
Date limite pour la réception des demandes de documents ou pour l’accès aux documents: 23/1/2015-
Documents payants: Non.
IV.3.4. Date limite de réception des offres ou des demandes de participation: 26/1/2015-10:00
VI.5. DATE D’ENVOI DU PRÉSENT AVIS: 31/12/2014

Scroll to Top